Randos Pyrénés & Haute-montagne & Alpinisme de Denis Corpet

Pic de Campbieil 3173 m
éperon Fischesser, D mixte, bivouac à 2700m

Escalade du Pic de Campbieil 3173 m par l'éperon Fischesser vec Claire Arolla, les 26 et 27 avril 2016. Une superbe voie mixte D, la difficulté venant des arêtes neigeuses, très fines, en neige fragile, mais trop belles ! Grande paroi: grimpe 1100m dans la face S.E. (Total montée +1550m: départ 1825m avec +200m de remontée au retour). Climbing of Campbieil peak by South-East face on the Fischesser spur. Espolón Fischesser al Campbieil
Bivouac à 2700m, en face Sud du grand gendarme, par grand beau et froid (-3°C la nuit à Piau-Engaly, donc -12°C mille mètres plus haut ?) mais heureusement pas de vent. Le bivouac était prévu: nous avions duvet et mousse, mais les sacs étaient plus lourds. Et surtout nous n'avons pas trouvé d'emplacement confortable pour le bivouac (voir en bas de page le récit et topo)

Topo et récit tout en bas de cette page, sous les mini-photos qui s'agrandissent. Voir aussi la vidéo de l'éperon Fischesser au pic Campbieil postée par Claire sur Youtube, et notre sortie sur C2C Campbieilh.


Click photos to enlarge - Clique photo pour voir en grand
00-Campbieil-Fischesser-Topo.gif
00-Campbieil-Fischesser-Topo
00-Campbieil-Piau-Carte-20M.jpg
00-Campbieil-Piau-Carte-20M
00-Campbiel-face-SE-C2C-trace.jpg
00-Campbiel-face-SE-C2C-trace
00-Yayo-sur-C2C-faisait-envie.jpg
00-Yayo-sur-C2C-faisait-envie
01-Campbieil-vu-de-la-route.jpg
01-Campbieil-vu-de-la-route
01-Campbieil-vu-du-parking-Piau.jpg
01-Campbieil-vu-du-parking-Piau
01-Claire-&-Denis-dvt-Eperon-Fischesser.JPG
01-Claire-&-Denis-dvt-Eperon-Fischesser
01-Fischesser-du-parking.JPG
01-Fischesser-du-parking
01-Fischesser-Topo-photo-prise-au-retour.jpg
01-Fischesser-Topo-photo-prise-au-retour
02-Remonter-et-traverser-ruisseau.jpg
02-Remonter-et-traverser-ruisseau
03-Cabane-Moune-1849m.jpg
03-Cabane-Moune-1849m
03-Piau-Engaly-a-demain.jpg
03-Piau-Engaly-a-demain
03-pic-de-Piau-Gela-Gerbats.jpg
03-pic-de-Piau-Gela-Gerbats
04-Denis-Corpet-tout-frais.JPG
04-Denis-Corpet-tout-frais
04-Denis-montre-Port-de-Campbieilh.JPG
04-Denis-montre-Port-de-Campbieilh
04-Fait-chaud-Eperon-bien-raide.jpg
04-Fait-chaud-Eperon-bien-raide
05-Acces-par-couloir-un-peu-chaud.jpg
05-Acces-par-couloir-un-peu-chaud
05-A-main-G-monter-au-colu.JPG
05-A-main-G-monter-au-colu
05-Branche-G-couloir-C-raide.JPG
05-Branche-G-couloir-C-raide
05-Claire-sort-du-couloir-d-acces.jpg
05-Claire-sort-du-couloir-d-acces
05-Claire-sur-l.Eperon-Traces-pas-nous.jpg
05-Claire-sur-l.Eperon-Traces-pas-nous
05-Meringue-a-G.JPG
05-Meringue-a-G
06-Baudrier-taille-fine-pour-Claire.jpg
06-Baudrier-taille-fine-pour-Claire
06-Denis-au-taquet-pourl-rock.JPG
06-Denis-au-taquet-pourl-rock
06-Partie-de-plaisir.JPG
06-Partie-de-plaisir
06-pic-de-Piau-Gela-Gerbats.jpg
06-pic-de-Piau-Gela-Gerbats
06-Rocher-facile-On-fonce.jpg
06-Rocher-facile-On-fonce
06-Sortir-corde-Bouchon-neige-foireux.jpg
06-Sortir-corde-Bouchon-neige-foireux
06-Vraie-montagne.jpg
06-Vraie-montagne
07-Belle-longeur-4max-Suite-parait-dure.jpg
07-Belle-longeur-4max-Suite-parait-dure
07-Le-vide-se-creuse-au-Campbieilh.jpg
07-Le-vide-se-creuse-au-Campbieilh
07-Mixte-facile-corde-tendue.jpg
07-Mixte-facile-corde-tendue
07-Rocher-facile-Claire-en-tete-17h.jpg
07-Rocher-facile-Claire-en-tete-17h
08-Denis-grimpe-facile-et-sec.JPG
08-Denis-grimpe-facile-et-sec
08-Grimpe-cool-Claire-aussi.jpg
08-Grimpe-cool-Claire-aussi
08-Neige-bientot-inevitable.jpg
08-Neige-bientot-inevitable
08-Premiere-passe-avec-la-Blanche.jpg
08-Premiere-passe-avec-la-Blanche
09-Denis-tate-la-premiere-neige.jpg
09-Denis-tate-la-premiere-neige
09-Dernier-passage-sec-en-vue.jpg
09-Dernier-passage-sec-en-vue
09-Plus-dur-maintenant-18h30.jpg
09-Plus-dur-maintenant-18h30
10-Arete-facile-&-Ciel-bleu-sont-finis.jpg
10-Arete-facile-&-Ciel-bleu-sont-finis
10-Claire-leader-trace-dur-MERCI.jpg
10-Claire-leader-trace-dur-MERCI
10-Faut-batailler-dans-l.60.degres.jpg
10-Faut-batailler-dans-l.60.degres
10-Trou-profond-sous-chaque-pas.jpg
10-Trou-profond-sous-chaque-pas
11-Denis-cool-en-second.jpg
11-Denis-cool-en-second
11-Maree-montante-nuages.jpg
11-Maree-montante-nuages
11-Un-bel-air-de-Kuffner.jpg
11-Un-bel-air-de-Kuffner
12-Bientot-19h-Ou-bivouaquer.J.jpg
12-Bientot-19h-Ou-bivouaquer.J
12-Claire-mene-toujours.jpg
12-Claire-mene-toujours
12-Non-tu-n.es-pas-seule.jpg
12-Non-tu-n.es-pas-seule
13-Faudrait-pas-tomber.Denis-suit.jpg
13-Faudrait-pas-tomber.Denis-suit
13-Hep-Claire.Vois-tu-un-bivouac.J.jpg
13-Hep-Claire.Vois-tu-un-bivouac.J
14-A-30m-de-l.arete-Bivouac-possible.jpg
14-A-30m-de-l.arete-Bivouac-possible
14-Becquet-pour-sangle-bivouac.jpg
14-Becquet-pour-sangle-bivouac
14-Fauteuil-de-bivouac-genevriers.jpg
14-Fauteuil-de-bivouac-genevriers
15-Claire-installe-ancrages-bivouac.jpg
15-Claire-installe-ancrages-bivouac
15-Claire-teste-son-lit-douillet.jpg
15-Claire-teste-son-lit-douillet
15-Rechaud+Sac-neige-Denis-fait-fondre.jpg
15-Rechaud+Sac-neige-Denis-fait-fondre
16-Creuser-cuvette+Tester-Non-glisse.jpg
16-Creuser-cuvette+Tester-Non-glisse
17-A-21h-La-nuit-vient-Quel-calme.jpg
17-A-21h-La-nuit-vient-Quel-calme
17-A-21h-La-nuit-vient-Quel-pied.jpg
17-A-21h-La-nuit-vient-Quel-pied
17-A-23h-Pourrai-je-dormir-assis.QM.jpg
17-A-23h-Pourrai-je-dormir-assis.QM
17-A-23h-Tombe-pas-Claire.Bonne-nuit.jpg
17-A-23h-Tombe-pas-Claire.Bonne-nuit
18-A-6h30-la-Mer-de-nuages-etale.JPG
18-A-6h30-la-Mer-de-nuages-etale
18-A-7h30-S.illumine-toutes-montagnes.jpg
18-A-7h30-S.illumine-toutes-montagnes
18-A-7h-Eperon-Ravier-SE-Campbieil.jpg
18-A-7h-Eperon-Ravier-SE-Campbieil
18-A-7h-la-Mer-de-nuages-s.illumine.JPG
18-A-7h-la-Mer-de-nuages-s.illumine
18-A-7h-Pas-soleil-au-bivouac-On-CAILLE.jpg
18-A-7h-Pas-soleil-au-bivouac-On-CAILLE
18-A-7h-S.illumine-Eperon-Fischesser.jpg
18-A-7h-S.illumine-Eperon-Fischesser
18-A-7h-S.illumine-toutes-montagnes.jpg
18-A-7h-S.illumine-toutes-montagnes
18-Minuit-Claire-glissa-Corde-la-sauva.jpg
18-Minuit-Claire-glissa-Corde-la-sauva
19-Claire-presque-prete.jpg
19-Claire-presque-prete
19-Moi-pas-Mais-j.ai-fait.the-&-cafe.jpg
19-Moi-pas-Mais-j.ai-fait.the-&-cafe
19-Quel-gaz.Faut-pas-lacher-sa-cuillere.jpg
19-Quel-gaz.Faut-pas-lacher-sa-cuillere
20-A-8h20-Soleil-chauffe-Claire-demarre.jpg
20-A-8h20-Soleil-chauffe-Claire-demarre
21-Sur-arete-apres-3L-face.S-herbe-glacee.JPG
21-Sur-arete-apres-3L-face.S-herbe-glacee
22-Anneaux-de-buste-pour-la-neige.jpg
22-Anneaux-de-buste-pour-la-neige
22-Ca-parait-moins-expo-qu.hier.jpg
22-Ca-parait-moins-expo-qu.hier
22-Eperon-Ravier-pic-de-Campbieilh.jpg
22-Eperon-Ravier-pic-de-Campbieilh
22-Haut-du-gendarme-shunte.jpg
22-Haut-du-gendarme-shunte
22-Quel-paysage.jpg
22-Quel-paysage
23-Denis-sort-d.un-raidillon.JPG
23-Denis-sort-d.un-raidillon
23-Photographe-photographiee.jpg
23-Photographe-photographiee
23-Suite-Fischesser-Ni-traces-ni-corniche.JPG
23-Suite-Fischesser-Ni-traces-ni-corniche
24-Derriere-nous-Eperon-Fischesser-2.jpg
24-Derriere-nous-Eperon-Fischesser-2
24-Derriere-nous-Fischesser-+haut.jpg
24-Derriere-nous-Fischesser-+haut
25-Claire-Arola-remet-gants-apres-filmer.jpg
25-Claire-Arola-remet-gants-apres-filmer
25-Denis-Corpet-grimpeur-de-mixte.JPG
25-Denis-Corpet-grimpeur-de-mixte
25-Elegante-arete-vue-du-Fischesser.jpg
25-Elegante-arete-vue-du-Fischesser
25-Fin-de-l.Eperon-Fischesser-claire-2.jpg
25-Fin-de-l.Eperon-Fischesser-claire-2
25-Fin-de-l.Eperon-Fischesser-selfie.jpg
25-Fin-de-l.Eperon-Fischesser-selfie
25-Fin-Eperon-Fischesser-Claire+bosse.jpg.jpg
25-Fin-Eperon-Fischesser-Claire+bosse.jpg
25-Panorama-du-haut-Fischesser.jpg
25-Panorama-du-haut-Fischesser
26-Sort-couloir-raide-Arrive-o-Terrain-foot.JPG
26-Sort-couloir-raide-Arrive-o-Terrain-foot
27-Claire-est-mieux-sans-la-corde.jpg
27-Claire-est-mieux-sans-la-corde
27-Decordes-Pourvu-que-corniche-tienne.JPG
27-Decordes-Pourvu-que-corniche-tienne
27-Sacrees-corniches-Cambpieil.jpg
27-Sacrees-corniches-Cambpieil
27-Selfie-Denis-aux-corniches.jpg
27-Selfie-Denis-aux-corniches
27-Sortie-de-Face-SE-pic-Campbieil.jpg
27-Sortie-de-Face-SE-pic-Campbieil
28-Ma-tete-sort-Je-decouvre-le-Pic-Long.jpg
28-Ma-tete-sort-Je-decouvre-le-Pic-Long
29-Pic-C.-debonnaire-Quel-vent-glace.jpg
29-Pic-C.-debonnaire-Quel-vent-glace
29-Pic-Long-vudu-Campbieilh.jpg.jpg
29-Pic-Long-vudu-Campbieilh.jpg
30-Cairn-sommital-pic-Campbieil-3173m.jpg
30-Cairn-sommital-pic-Campbieil-3173m
30-Claire-derniers-pas-vers-le-sommet.jpg
30-Claire-derniers-pas-vers-le-sommet
31-Claire-devant-face-N-Taillon.jpg
31-Claire-devant-face-N-Taillon
31-Closer-Claire-et-face-N-Taillon.jpg
31-Closer-Claire-et-face-N-Taillon
31-Gavarnie-cirque-vudu-Campbieilh.JPG.jpg
31-Gavarnie-cirque-vudu-Campbieilh.JPG
33-Campbieil-Trace-descente-Carte-20M.jpg
33-Campbieil-Trace-descente-Carte-20M
33-Descente-couloir-SW-Campbiel.jpg
33-Descente-couloir-SW-Campbiel
33-Traversee-sous-cote-from-Lentila.jpg
33-Traversee-sous-cote-from-Lentila
33-Un-peu-dur-Remonter-a-2882m.jpg
33-Un-peu-dur-Remonter-a-2882m
34-Claire-arrive-colu-2882m.jpg
34-Claire-arrive-colu-2882m
34-Pointe-Sud-arete-Lentila-2882m.jpg
34-Pointe-Sud-arete-Lentila-2882m
35-On-plonge-dans-Gravaris-plein-E.jpg
35-On-plonge-dans-Gravaris-plein-E
36-Claire-me-largue-en-descente.jpg
36-Claire-me-largue-en-descente
36-Je-prefere-chaos-dur-Qu.enfoncer.jpg
36-Je-prefere-chaos-dur-Qu.enfoncer
37-Chaud-mais-beau.jpg
37-Chaud-mais-beau
37-Sieste-en-m.attendant.jpg
37-Sieste-en-m.attendant
40-On-revoit-notre-Eperon.JPG
40-On-revoit-notre-Eperon
44-Plein-les-bottes-mais-Bienheureux.JPG
44-Plein-les-bottes-mais-Bienheureux

TOPO & récit de course

Approche très simple et rapide (1h) : Du parking inférieur de la station de ski de Piau Engaly, rejoindre le pied du télésiège de Mouscade. Traverser le ruisseau Badet au niveau de l'une des 2 passerelles sous la piste. Remonter la vallée du Badet en longeant la face S de l'Estaragne puis du Campbiel. S'élever à droite jusqu'au pied du couloir d'attaque qui borde, à droite le triangle caractéristique du bas de l’éperon (1 heure).

Itinéraire
Remonter le couloir sur environ 200 mètres. Le quitter par un couloir secondaire évident à gauche qui amène à un col sur l’éperon (neige raide à la fin, 50°). Dans ce couloir II je suis passé bien à droite pour la fin, la petite rimaye en haut. Un peu d'escalade facile, et on prend pied sur un large col bien enneigé. Des traces récentes et mystérieuses à ce col (le couloir était vierge): deux skieurs montés le matin même par "les corridors" sont venus tâter l'éperon, puis repartis dans les Corridors. Nous avons retrouvé leurs traces juste avant la sortie, dans 'le terrain de foot' sous les corniches sommitales.
Gravir l'important ressaut rocheux qui suit, coupé d'un colu avec un bouchon de neige, en suivant toujours le chemin le plus simple (3 ou 3+ max, prises d'herbes et de racines, protections délicates, rocher moyen mais pas de pierres instables). Au départ nous avons traversé un peu à G en face Sud pour rejoindre l'arête au dessus du premier bastion. Sommes encordés au premier colu (le bouchon de neige menaçait de tomber), mais l'escalade ensuite était encore facile (3+ 4- max). Avons contourné la fin du bastion, très impressionnant, par la droite (herbe raide et neige, escalade facile). Les topos suggèrent d'autres contournement par la droite, plus haut. Mais ce jour-là la neige en face N ne le permettait pas, et nous avons bien suivi le fil de l'arête, sauf pour bivouaquer.

Très belle arête de neige, sinueuse mais dangereuse car effilée, à partir du haut de ce grand bastion. Corniches coté G (Sud) et pente raide coté D (Nord, 60-70°). Raide et peu consistante, sauf une petite croute qui cassait sous le pied, et dessous de la farine qui s'effondre (se voit sur photos n° 10-11). Faire des marches fiables dans ces facettes N fut long et fatigant (bravo Claire !), sauf quand au lieu de corniche vers la G on trouvait assez de rocher pour passer dessus, ou qu'on pouvait marcher au sommet de l'arête, en neige plus stable. Sommes montés ainsi ensemble, encordés entre 5 et 25m, jusque vers 19h, où nous avons rejoint le dernier ressaut rocheux (un immense gendarme, si on veut). Sa face Sud (à G de l'arête), bien sèche, semblait abriter des plate-formes et des cheminements de terre. Mais malgré une recherche active de presque une heure, nous n'avons rien trouvé de bien confortable (tout était très incliné vers le vide), même en déplaçant des pierres ou en creusant avec le piolet.

Bivouac donc sous ce grand gendarme, bien au sec en face Sud, à un endroit que l'on voit de loin: un escalier d'herbe dont la marche la plus basse est tapissée de mini-genévriers et la marche la plus haute bordée à sa G d'un bec rocheux pour s'assurer (photos n°14), environ 30m après avoir quitté l'arête neigeuse et un peu plus haut qu'elle (j'y suis retourné chercher la neige à fondre pour avoir de l'eau). Claire dormait sur un "dos d'âne" et elle a glissé sur le coté pendant la nuit (l'assurance à fonctionné, ouf!). Quand à moi j'ai creusé une petite cuvette pour bien caler mon cul, et tassé un genévrier pour caler mes pieds. Mais dormir assis sans appuyer sa tête c'est dur. Claire avait installé des ancrages béton (5 points !), et on accrochait TOUT, sauf le réchaud calé par une pierre sur une "étagère" en pente ! Le premier soleil, trop au N, ne chauffait pas ce bivouac, mais est arrivé 1h30 après le lever du jour.
Quelques "trucs" pour un meilleur bivouac: avoir une paire de chaussettes sèches et très chaudes (à acheter) pour la nuit (le bas du duvet est froid) et pour le matin (les pieds gèlent avant le départ et l'arrivée du soleil: j'ai encore un gros orteil insensible). Un autre endroit qui caille, c'est les genoux: souvent mouillés par la neige, ils "pointent" dans le dessus du duvet: un carré de polaire (20x20cm) serait appréciable (ma cagoule noire ?). Le moment le plus froid c'est au lever du soleil quand on sort du duvet: impossible de maitriser mon tremblement (c'est pas commode pour passer la casserole pleine d'eau chaude à Claire, à 3 pas de moi !). Dès que j'ai bu un café chaud, magique, le tremblement s'arrête! Enfin j'ai eu grand mal à enfiler mes chaussures de cuir, pourtant assez sèches, mais complètement gelées le matin: Il FAUT les mettre dans le duvet (prévoir des sacs plastique pour pas le salir: terre!). Les gourdes, pourtant cachées au fond du sac commençaient à geler le matin: les mettre dans le duvet.

Deuxième jour: Le lendemain, départ du bivouac: descendre un peu, puis traverser facilement vers l'ouest sur 100m dans la face Sud (vagues cheminements). Puis remonter vers le haut du gendarme par une pente raide mais facile, en plantant le piolet dans l'herbe gelée (+ qq rochers verglacés). On arrive ainsi sur l'arête neigeuse, bien large à cet endroit: nous y mettons nos crampons (pas utilisés jusqu'ici)
On suit alors l'arête de neige, toujours très belle et moins dangereuse que la veille. Elle tourne vers la gauche et rejoint les pentes terminales. On y commence par un petit couloir vers la droite, assez raide (45°) mais en bonne neige dure, puis un "terrain de foot" (assez pentu tout de même) très exposé sous les énormes corniches sommitales. On sort facilement à G des corniches, et le sommet du pic de Campbieilh est à 200m sur notre droite, à peine plus haut que nous: dans un vent très froid, on le rejoint par un cheminement tout plat !

Descente
Du sommet, suivre l'arête vers le S sur 3-400m jusqu'à une rupture de pente (le "pic" 3157m). L'arête de la Lentilla nous paru belle, mais trop longue à parcourir (j'avais un RV à 19h à Toulouse !). Nous avons donc tourné à droite et longé vers l'Ouest l'arête qui descend du "pic" 3157m, et assez vite (100 m ?) avons franchi cette arête (plutôt une rupture de pente) vers la G pour "plonger" dans l'immense couloir de neige qui descend assez raide vers le SW (neige correcte, parfois très dure mais cramponnant bien). Après une descente assez longue (300m environ) nous avons traversé vers la G, horizontalement, pour passer juste sous une arête de rocher descendant de Lentilla, et remonter un couloir raide sur 100-150m qui débouchait sur l'arête de la Lentilla au point coté 2882m. Un couloir en descend.
Nous avons descendu ce couloir exposé plein Est, très raide au début, puis de moins en moins. La neige enfonçait de plus en plus et ce fut assez long et pénible. J'ai préféré prendre le terrain cahotique, mais ferme, d'une ancienne avalanche pleine d'énormes "boules", que d'enfoncer à chaque pas: c'était plus agréable, mais plus lent !
Horaire à venir




Balades A-R Toulouse, Raids en boucle Pyrénées, et Alpinisme du site Corpet / Created with IrfanView