pic du Gar www.flickr.com/photos/lours/ Balades d'un jour - Randos longues (boucles 4-6j), en famille Corpet
Balade d'un jour dans les Pyrénées, départ de Toulouse, "peu" de voiture
<= Pic du Gar, face Sud l'hiver /l'Ours. Météo proche: le Mourtis.

Pic du GAR 1756 m & Saillant 1785m

Montée + 1050 m, 1h30 de voiture

Vu du village de Bezins, le pic du Gar semble innaccessible, protégé par ses remparts de calcaire gris (escalade pic du Gar). Futé, le chemin Sud contourne l'obstacle, se glisse par le col de Teyech à G, pour revenir doucement derrière en face Nord!
Le pic du GAR et le pic SAILLANT, 1756 et 1785 m (+ 1100m), Toulouse-8h, Sommet-12h30, Toulouse-16h30
Denis & Flo, et enfants, y sont monté très souvent en toutes saisons. Carte IGN 1/50 000, Luchon, Pyrénées n°5 ou TOP25 1/25mil (Boutique IGN: chercher 1847OT)
IGN50Mil pic du GAR par le Sud Un très beau sommet, une très belle montée, un itinéraire intelligent et varié (en face Sud pendant 2h), une vue de rêve: c'est ma balade préférée, en toutes saisons. Seul bémol: je l'ai trop faite. Deux itinéraires intéressants, l'un du Sud, l'autre du Nord. Je préfère monter par le Sud, et donne ici la description qui part de Bézins au dessus de Eup et St. Béat. Le Nord est bien aussi, au départ du Col des Ares (décrit plus bas).
Photos de 2 balades par le Sud : Printemps du Gar photos - Gar d'Automne photos


Michelin-343 St.Béat pic GAR Route, 1h30 (c'est un des trajets les plus courts depuis Toulouse): Autoroute A64-E80 vers Muret & Tarbes (péages 1.5E puis 3.1E). Sortie St.Bertrand, Luchon, Lerida (n°17). Suivre la direction de Lerida (N125, D33, N125).
Itinéraire "Sud"Quitter la direction "Luchon" en partant à G vers St.Béat & Lerida (Espagne). Quitter la N125 vers la G, après Chaum et peu avant St. Béat (on repère une immense grotte à gauche), pour prendre petite D44E vers Eup et Bézins-Garraux. Traverser Eup vers le haut, et à G en sortant, après quelques lacets, prendre à droite à un T de la route en laissant Garraux à G. En arrivant dans Bezins, prendre à nouveau à droite à un T et aller se garer à coté de la chapelle de Bezins.
Itinéraire "Nord"Quitter la N125 après Galié, vers la G à Ore. Traverser Ore en serrant bien à G, vers Antignan & Juzet, et se garer 6km après, sur la D618 au col des Ares (797m).

Itinéraire Sud: Vu du village de Bezins Garraux, le pic du Gar semble innaccessible, protégé par ses remparts de calcaire gris. Le chemin va contourner intelligement l'obstacle, et faire le tour du pic par la G, pour revenir en face N, toute douce! Par ailleurs, la face sud est vite sèche au printemps, et on ne trouve la neige qu'à la fin, au Nord, quand la pente est bien adoucie! Et cette même face S et fraîche en été, car presque toute la montée est en sous-bois: quand je vous disais que c'était bien !
Prendre la route de terre qui part en haut à droite du village de Bezins (708m) et va d'abord vers la droite (Est- NE), tourner assez vite vers la gauche (laisser à Dr route du col de Gaube), puis la route tourne franchement au Nord. Quitter la route au fond du talweg (883m, panneau rouge), pour prendre à Dr un sentier bien balisé qui monte en lacets très bien tracés dans la forêt. Le sentier rejoint une croupe Nord-Sud qui émerge de la forêt (1031m). Après l'avoir suivi cet éperon un moment, avec des lacets dans la forêt de hêtres à sa droite, le sentier traverse l'éperon à G en sous-bois, puis s'engage sur un alpage pentu sous les falaises du pic du Gar (2-3 passages de rocher très facile, d'après Flo 30 lacets depuis l'éperon jusqu'au col). Le sentier traverse en diagonale vers la G, pour arriver au col de Teyech ou "Prat dessus" (1455m), fort raide, entre le pic et une belle falaise à sa G (pic de Prat Dessus). Pause bien méritée au col (2h sans se presser).
pic du Gar alpage Nord Du col, ne prendre la crête ni à Dr ni à G, mais descendre le sentier en face, vers le NO. Après qq m vers la G, il tourne vers la Droite en légère descente, longeant en contre-bas la crète de Prat-Dessus dans la forêt. Après 100m, on traverse une pente rocheuse raide (bon sentier), puis le sentier remonte en un genre de Z un passage raide souvent boueux. Attention, bifurcation ! Juste après le Z (petits cairns), prendre le sentier qui monte doucement vers la droite (deux panneaux indiquent "pic du Gar"), mais pas celui qui descend doucement vers la gauche (on se trompe souvent, surtout quand c'est enneigé !). Le sentier sort de la forêt et traverse des éboulis agréables (si-si!), passe au dessus d'un gros bloc gris et de barres rocheuses, puis il tourne franchement à droite pour monter dans l'herbe, vers la crête qui descend du pic.
On y retrouve un beau paturage en gouttière, qui monte régulièrement vers la Dr jusqu'au col entre le pic du Gar (à Dr) et le pic Saillant (à G, le moins "saillant" des deux !). La neige reste longtemps sur le coté de cette belle cuvette: ça accélère bien la descente, sans gèner la montée. Les plus courageux feront les deux pics, mais la vue est plus belle (et l'effort moins grand) de monter directement du col vers la droite au pic du Gar, avec sa grande croix métallique au sommet (1756 m). Vue superbe, renforcée par l'à pic à vos pieds. Descente, par le même chemin, ou, si on a la pêche, par le col de Caube (jamais testé). De retour au village, aller se rafraichir au lavoir, 20 m sous l'église (on boit l'eau malgré le panneau "non potable")
Photos de 2 balades au pic du Gar par le Sud : Printemps photos - Automne photos
Site Pyrénées-Team décrivant bien la même rando .

pic du GAR par le Nord, IGN50Mil Itinéraire Nord: Du col des Ares (797m), redescendre la route sur 200m vers Antichan (S-W) d'où l'on vient pour prendre à G une large piste en pente douce, qui contourne un mamelon et arrive au col de Ho (938m). Cabanes et plate-formes y attestent du carnage annoncé des palombes.
pic du Gar rochers Sud Du col, prendre plein sud, à G de la piste qui continue, un chemin balisé en jaune. Ce balisage jaune mêne au sommet du pic du Gar. Dans la forêt, continuer ce chemin balisé de jaune, au plus pentu. On arrive à une piste large (1230m), qu'on prend vers la Gauche en très légère montée sur 800m (Sud). On quitte la piste au fond d'un talveg, un peu avant le ruisseau, en montant raide à Droite dans la forêt. Le sentier traverse le ruisseau et continue en rive Dr (donc à G du ruisseau en montant). La forêt est belle, avec de nombreux arbres couchés. On finit par en sortir, dans une combe herbue encadrée de hêtres extraordinaires (style Seigneur des Anneaux), qui débouche vite sur l'immense alpage en vue du sommet, avec le refuge sur la Dr (pause bien méritée). Monter ce beau paturage en forme de gouttière évasée, et qui garde longtemps la neige, jusqu'au col entre les pic du Gar et pic Saillant. Une source sourd au 2/3. Les plus courageux feront les deux pics, mais la vue est plus belle (et l'effort moins grand) de monter directement du col au pic du Gar sur la Dr, avec sa grande croix métallique au sommet. Vue superbe, renforcée par l'à pic à vos pieds. Descente, par le même chemin.
J'ai fait ce chemin Nord en hiver: j'avais des skis, Meige des raquettes. En montée, ça allait bien. Mais la descente à ski dans la forêt est abominable: tout shuss sur le chemin étroit dans la forêt... banzaï!! Meige allait plus vite en raquettes ! BalladesPicdu-Gar-alpageNord.jpg

Rando Pic du Gar, le 13 décembre 2009, Denis & Flo, par grand froid mais très peu de neige.
La météo disait:
- le Mourtis température -8°C matin -5°C après-m
- Altitude enneigement continu 1400m en versant N et S (sur le schéma de montagne de Météo France)
- La limite d'enneigement se situe vers 1500m en versants Nord avec 5 à 10 cm et plutôt 1900 à 2000m en versants Sud. (sur le Bulletin neige & avalanches)
En fait il y avait très peu de neige, juste un tout petit poudrage de la nuit, plus de vieilles plaques en versant nord.
Il faisait -1°C dans l'auto à Bezins, au départ, et il a fait "très froid" pendant la rando (par exemple, l'eau a partiellement gelé, sous forme de glace pilée, dans les bouteilles de 500ml d'eau dans mon sac à dos !)
Horaires réels: Toulouse 9h, Sommet 14h20, Toulouse 18h. Trajet voiture aller 1h34, retour 1h45 (ça coince au feu de Labroquère). Montée à pied, 3h10 (ajouter les pauses): 2h pour le col de Teyech 1455m, plus 1h10 du col au sommet; descente 1h40.

Nos horaires sont "tout compris". Nous roulons à 110km/h sur l'autoroute. Nous marchons lentement (+300m/h). Nous prenons un goûter après 2h de marche, un déjeuner au sommet, et un (ou deux) café(s) au village.

Autres balades d'un jour - Aller à la page des Raids, ou à la page de la Famille