Retour page Duilhac. - Retour page Famille (=home) - Retour 1ère page topo

Topo des Voies d'Escalade sur Peyrepertuse

Eperon San Jordi Il s'agit de la grande paroi Sud du château de Peyrepertuse, celle qui attire tant le regard (des alpinistes) quand on est au village de Duilhac. On trouvera aussi quelques petites escalades dans les petites parois détachées en avant ou sur les cotés de la face principale, et notamment la "petite paroi du parking". Peyrepertuse vue du Nord, voie Mention TB ---------------------------------------------- -----

4P les QUATRE P (Pilier Petite Paroi Parking) AD-

(40 m, D&F 8/4/84, Agnès 89 Pascal 89, Cyrille 96 )
Du Parking du château, monter vers la G. un chemin de terre que l'on quitte bientôt pour monter tout droit vers une petite paroi. Au pied : une belle pelouse, et dans la face, deux nettes rangées d'arbres.
Le pilier borde la paroi du parking sur la D. - Aborder le pilier par la G. Un pas de (4+) évita­ble. Monter sur le gendarme de G.. Par un grand pas à D. rejoindre le gendarme principal. Après une ter­rasse on prend la belle dalle par son coté G.(4-). - Ne pas trop écraser les plantes grasses. Terrasse et arbre, puis encore un très beau mur (trop court hélas (4-). Descente: à gauche (cf Tapi).
Petite Paroi du Parking: voies
TA Tapi AD

(D solo 20/04/95, court et agréable, Agnès 96)
Au centre de la facette de droite de la paroi du parking. Attaque en montant sur un arbre, en bas à Dr d'un beau ventre gris. Monter sur l'arbre et grimper en ascendance vers la Dr (dur 5, permet d'éviter le bas très broussailleux). continuer vers le haut, passer un petit chêne, puis éviter un petit surplomb par la G. (3 & 4). Descente: traverser les arètes vers la Dr, pour rejoindre un col, d'où l'on descend vers la Dr, facilement, en longeant la paroi à main Dr, pour rejoindre le pied que l'on a quitté.

château

LE la LEONIDE PD+

( 40m, classique, sympa, arboricole, ,végétaux, D&F 11/11/82, D&lesPascaux 89, Agnès en tête devant Cyrille 8/96, D &Myriam &Marion 08/2013) (11/11/82 mort de Léonid Brejnev...)
Même approche que les 4P. Rangée d'arbres qui monte en oblique vers la G. sur la G. de la paroi.
- De la pelouse, surmonter une grosse écaille-bloc (3- joli), un deuxième mur (3 joli) puis traverser en oblique vers la G. jus­qu'à un arbre. Redescendre alors un peu, puis monter vers le dièdre arbu par une jolie dalle (4-). Sous le premier arbre, on fait un léger crochet à G, ou au contraire on passe tout à Dr de la dalle (bonne arète, mais arbuste gênant)
- Terminer le dièdre, entre les arbres. R1 à la brèche en haut.
- Descente : soit directe vers le sentier Nord du château ( épineux), soit suivre la crête vers al G. jusqu'au château, longer le mur par le nord, puis reprendre le sentier de descente.
- Plus rapide, vers la Dr, d'abord "sentier" 10 m sous la crête sur le flanc nord, puis la crête, puis descendre (désescalade facile) au col d'où un sentier en sous-bois qui longe la paroi à Dr ramène au "parking".
départ voie Difficecile voie Difficecile
DI DiffiCécile D-

(40 m, D&Cécile 18/04/95, D plusieurs solos 20/04/95 ... 2012, pieds nus 04/97, 98. Cécile 98)
Dièdre peu marqué, à gauche du gros ventre gris (très dur) marquant le centre-gauche de la paroi ayant en haut un surplomb. Un chêne en haut à G du dièdre, et plus à gauche un superbe "Bec". Partir droit dans le dièdre (3, 4+, 5) en évitant de trop tirer sur quelques prises peu sûres. Il est prudent de mettre un coinceur avant le 4+ 5a. Sortir sur la gauche (+ facile) puis monter sur une énorme écaille (ou passer dessous = boite à lettre).Arriver à une superbe terrasse (relai facultatif sur deux petits coinceurs ++. Surmonter au mieux le beau mur compact et adhérent de 15 m qui termine la voie (en son centre, 5), ou prendre à droite un système de fissure dièdre, plus haut (4).
départ voie Difficecile
Descente, deux solutions: (1) suivre l'arête sommitale vers la G jusqu'au pied de la muraille du château (une longueur en 2+), que l'on suit coté Nord, et que l'on quitte vers le sentier (plus tard on quitte, plus c'est court et facile). ou (2) suivre l'arète sommitale vers la droite, plutôt en contrebas coté Nord, puis descendre en desescalade facile (II) du "sommet" rond qui termine cette arête, puis descendre vers la Droite dans le "ravin" boisé, le long de la paroi, pour rejoindre vite et faiclement le petit parking d'où l'on est parti

château

DA DalleTonne AD-

(40 m, Denis solo WE Scout 9/5/93, D&Cécile 6/11/94, D solo descente 98)
Belle dalle grise dans la dépression au pied et à Dr de l'éperon Est de la muraille du château, tout à fait à Gauche de la paroi du parking. Un première longueur permet de surmonter les gradins qui supportent les arbres au pied de la dalle (3-3+). Traverser à Dr au relais, puis monter au mieux au centre de la dalle, en légère ascendance vers la G. La fin est très belle, bien dégagée, sur un calcaire superbe. A la fin on peut traverser nettement à G, pour arriver presque sous l'éperon du mur du château (3-4 suivant les passages). Descente, cf. DI.

YA YALTA TD-

(30m, D & Pascal, 17 Aout 99= 46 ans Denis, 46=Yalta)
première longueur du Passage secret de gauche: superbe entrée à Peyrepertuse, avec relai ***. Cliquer la photo "PS" ci-dessous, Yalta, c'est le "Y". La fissure la plus à G., sous un gros chène. Très vertical, dur mais sur: à protéger (gros clogs ou Friends ?). Départ dans la fissure sous une grosse touffe de ronce (5+), passer les ronces (6a expo ?). Continuer la fissure (5 et 5+ soutenu). Il F. nettoyer les ronces en rappel, et équiper (?) Tentative dans la fissure à l'aplomb du logis du gouverneur (tour "centrale" du château, à G. du passage secret). Départ dans l'arbre, légèrt. vers la G., assez surplombante (4), puis trav horiz. (un clou), monter vers la G. (5) (deuxième clou, mouskif car rappel). Revenir vers la Dr. sur grosse écaille jaune fragile (non fait) et repartir vers le haut dans la fissure. Peut être la vraie fissure part-elle plus à Dr. dès le départ ?? à voir en rappel.

château

APS. - - - ANCIEN PASSAGE SECRET - - - AD+

(25m, Denis solo 1992, D&A&P& Hanh & Olive 30/10/95)
Cliquer la photo "PS" ci-dessous, l'ancien passage secret, c'est "APS". Super entrée dans le château, un peu surplombante, pas trop dure, mais mal protégée ! Spectateurs garantis. On recommande cependant le Nouveau Passage Secret (topo ci-dessous). Du parking et de la cahute de vente des tickets, prendre à G. la prairie, puis le sentier qui rejoint la paroi PPP, que l'on longe vers la G., avec qq m d'escalade facile. Passer sous la voûte de la grotte, puis se glisser entre l'aiguille (creuse?) et la paroi du château (trait rouge sur la photo à gauche), pour arriver à la plate forme "suspendue", herbage entre deux arbres (T rouge sur la photo ci-dessous). A droite de la plate-forme, qq m à Dr de l'arrivée du passage secret, escalader un dièdre surplombant qui part derrière trois buis (le dièdre le plus à G semble le mieux, une plaquette, 4+). Continuer plutôt vers la G, dans deux petits dièdres successifs, et sortir à G. dur un éperon rond (4) qui se glisse sous la muraille, peu haute à cet endroit (1m). Le relais est derrière, à l'angle droit du mur.


PS. - - - (Nouveau) PASSAGE SECRET - - - AD+

(25m, Denis solo 1996, D&A&Johan 07/97 D&P 04/97 & 99, classique: très refait, Denis nombreux solos dont un pieds-nus par nuit noire)
32 photos de la voie Passage Secret Denis et Hélène Juillet 2012
Superbe entrée dans le château, "facile", mais aérienne et peu protégée ! Du parking et de la cahute de vente des tickets, prendre à G. la prairie, puis le sentier qui rejoint la paroi PPP, que l'on longe vers la G., avec qq m d'escalade facile. Passer sous la voûte de la grotte, puis se glisser entre l'aiguille (creuse?) et la paroi du château (trait rouge sur la photo ci-dessus), pour arriver à la plate forme "suspendue", herbage entre deux arbres (T rouge sur la photo ci-contre). A l'extrême gauche de la plate-forme, passer derrière un gros arbre (relais), puis monter sur une lame de gros blocs, facile mais fragile (3), de là aller à G vers fissure, mais monter avant (dalle prisue, 3+), pour rejoindre une vire à G. De la vire monter tout droit dans le dièdre (mettre coinceur), en évitant les difficultés plutôt par la droite à deux reprises (2 pas de 4). Très belle plate-forme de sortie, juste sous le donjon, avec à G un gros piton rocheux pour grande sangle de relai.

château

TU la TUILE PD

( 60m, terreuse, déconseillée, Noël & Vero 12/11/82) Au centre de la grande paroi Sud du château, à l'aplomb d'une grande tour ronde et d'un gros ar­bre. C'est la voie de G. de l'éperon central. Monter sous le rempart ( cailloux et terre, glis­sant). Grimper vers la G. des créneaux vers le mur de D. Monter en oblique sur le rocher, le long du mur (3) jusqu'au sommet. Descente par le chemin de ronde et les rochers en dessous. (étonnement des touristes garanti)

château

SJ. - - - EPERON San Jordy - - - TD+

Eperon San Jordi ( 40 m, très beau et dur, 1ère top-rope DC 20/08/83)
C'est l'éperon de G. de la paroi sud, dominant la brèche ouest du château de Peyrepertuse. Pour l'instant c'est la voie la plus difficile du coin.jamais faite en tête, non équipée. Elle per­met de très jolis mouvements d'escalade, un seul étant vraiment dur. La fissure de sortie est de tou­te beauté.
- Départ de la brèche par une montée facile (3) sur la G. de l'éperon. A la fin de la zone facile et lichéneuse, traverser à D. pour contourner le fil.
- Traverser quelques m à D. (4) pour éviter un toit noir ( avec un bloc pendant).
- passer un bombement dans une vague dépression (5) (à environ 5m à D. du fil) Très joli, prises "gout­tes d'eau"ds. Monter quelques m plus faciles.
- Traverser à D. vers une fissure dans laquelle est coincé, quelques m plus haut, un gros bloc qui dé­passe. Cette traversée est délicate, sur de très pe­tits grattons pour les pieds, et légèrement sur­plom­bante (5+, 6a).
- Pour la première, je me suis rétabli facilement sur un gros bloc (repos), mais il est tombé depuis. Cependant le bas de la fissure semble large et accueillant. Puis monter le long de la fissure, soit dedans, soit en adhérence sur la dalle à G. (peu prisue). Toute la fissure est très jolie (4, 4+). Puis cheminée herbue et sommet.
DESCENTE en RAPPEL : plutôt que de repartir par le sentier du château, on peut redescendre en un très beau rappel de 35m. Inversement, on peut pour venir faire la voie, arriver par le haut et descendre au pied par ce rappel ( surtout si l'on veut grimper en top-rope !). On trouve les clous de départ tout en haut du château, le plus au Sud-­Ouest possible, en haut d'une vague cheminée qui héberge quelques végétaux. En fin de rappel, bien traverser vers la brèche, par un léger pendule à G.
- De la brèche il est plus sûr de remonter en haut des voiles, puis de les contourner par l'ouest avant de redescendre à la route. Il est plus rapide de descendre en désescalade (2+, 3 pourri) le versant Sud-Est de la brèche.

Situation voie TB sur le chateau

TB. - - - Mention Très Bien - - - TD

Mention Tres Bien Eperon San Jordi Grande fissure-cheminée de la facette Ouest-Nord de l'éperon San Jordy. 43 m, TD, un pas de 6a (?). Denis 13/07/98 & Agnès (jusqu'au 6). Très belle escalade, soutenue, très verticale (le rappel arrive à 3m de la paroi!), bien frais le matin. Rocher "petteux" dans le premier tiers, et surtout couvert d'une fine "fleur" blanche friable (lichen? minéral?). Le dur est sain.
Approche: se garer au chateau, commencer le sentier de descente vers Duilhac, le quitter très vite vers la Droite, pour traverser horizontalement, puis montée raide de D. à G., puis longer le pied de la paroi Sud du chateau, et rejoindre la brèche SanJordy-Voiles (sentiers un peu marqués). Escalader pour rejoindre la brèche (15m faciles, un gros cairn en bas). Descendre de l'autre coté vers le Nord (sentier bien débroussaillé) et revenir très vite vers la paroi, à Droite, au pied de la grande cheminée, évidente.

Partir dans des gradins herbus et des marches fragiles (3+, 5m). Prendre ensuite la fissure à droite d'un système de grosses pierres coincées peu solides (4+, bonne écaille-concrétion à droite, 5m à protéger d'un coinceur). Même genre de passage au dessus (4, 5m, fragile). Du haut de ce deuxième "piano à queue", traverser deux mètres à droite (mettre gde sange derrière becquet), pour monter sur des marches raides vers un arbuste bien visible d'en bas (4), et continuer jusqu'à une petite vire avec une grosse écaille à droite (bon piton, relais possible, 5m).
Le rocher devient alors excellent, mais plus dur! Revenir vers la gauche en tirant sur des blocs (3) pour se coincer sous le surplomb-cheminée, dans la quelle, hélas, on ne peut pas passer! Après avoir placé un bon coinceur sur le dernier cailloux coincé, sortir complètement de la cheminée, et passer le surplomb en coinçant le bras (5+ 6a ? ne pas se mettre le surplomb à dos, donc cul vers Rouffiac d'après Cyrille). Continuer la cheminée jusqu'en haut: 5-5+ au début, reptations et coincements fatigants, car on tient "juste", les prises sont rares, et les pieds glissent un peu. Plus facile ensuite (4 4+), avec de bons points de repos (pierres coincées), et des superbes trous à la fin (un pas de 5 un peu avant la sortie). On peut sortir assez vite en "extérieur", d'abord en dièdre, puis dans la dalle de gauche. Assez vite, une paire de trous dans la dalle à droite permettent de placer une bonne sangle.
Relais du haut: on est très "juste" en longueur de corde, avec une 45m le second doit partir avant le relai. On fait un bon relai avec deux pitons lames, PAS en place (car ils sont enlevés), mais on peut se débrouiller avec un coinceur et une grande sangle, ou quand on a du mou, en faisant le tour d'un gros "massif" avec la corde d'attache.
Mathos utile: 4 coinceurs & friends, 5-6 sangles, 12 mouskifs. Protéger le bas: facile mais très fragile. Coinceur "clef" avant le pas de 6, 2x4cm =Camp#7

château

Abréviations : G. gauche, D. droite (4) degré de difficulté, [Klou] piton, [Koin] clog à poser R1. premier relais

Top

Page Duilhac. - - - Page Famille
http://www.inra.fr/reseau-nacre/sci-memb/corpet/indexan.html & Mirror site