[Hygiène prévention Covid-19]

Vacances en famille nombreuse
Comment éviter la contamination ?

15 juillet 2020
Deux ou 3 familles se retrouvent pour les vacances, venant des 4 coins de France et avec les grands-parents. Sans prendre aucune précaution, cela devrait bien se passer car très peu de gens sont contaminés: Ce serait pas de bol qu'un arrivant apporte le coronavirus. Mais si quelqu'un couve le Covid-19 il va contaminer les autres, et tomber malade après quelques jours. Le pire c'est les porteurs sains: bourrés de virus mais sans aucun symptôme! C'est donc prudent de faire comme si chacun avait des virus: ça évitera des vacances à l'hôpital pour les "vieux", ou pire !
Mais quelles précautions prendre ? Je propose 10 points d'attention pour minimiser le risque. Après ça je vous dirai ce que les Corpet comptent faire cet été (cf. photo de famille).

1 - Ne pas apporter de virus en vacances :
Ceux qui viennent en voiture peuvent prévoir une pré-quarantaine. Ils feront très attention à ne pas se contaminer la semaine avant le départ: port du masque, lavage des mains, pas de réunion en grand groupe. Ces jours de pré-quarantaine seront déduits de la quarantaine de l'arrivée. Si le voyage comporte des risques (train, avion), on s'y protégera bien (masque, alcool) et l'on fera une quarantaine complète à l’arrivée.

2- Combien de jours de quarantaine ?
Pour être certain de ne pas se contaminer, il faut respecter une quarantaine de 14 jours: Oui, deux semaines en prenant toutes les précautions ci-après. Si personne n'a de symptôme pendant cette "quatorzaine", on peut arrêter les précautions à l’intérieur du groupe (par ex. s’embrasser). Chaque nouveau fera la quarantaine en arrivant. Si on sort du groupe (courses, visites, sorties) on fera bien attention pour ne contaminer tout le monde au retour.
Mais 14 jours c'est trop long ! Pourtant, raccourcir la quatorzaine augmente le risque: les études scientifiques ne disent pas dans quelle mesure. Elles montrent que les symptômes commencent en moyenne 4 ou 5 jours après la contamination. Cinq jours c'est donc le minimum pour la quarantaine, car une personne sur deux incube le Covid-19 plus de 5 jours !

3- Protéger plus les vieux que les jeunes :
Si un jeune attrape le Covid-19 il ne risque pas grand chose. Si c'est un vieux, il a bien plus de risque d'être malade, voire de mourir. Donc les plus de 60 ans suivront toutes les précautions ci-après. Si c’est possible ils auront chambre, salle de bain et toilettes juste pour eux. De plus ils respecteront strictement les gestes barrières: lavage des mains et distances. Pour un câlin grand-parent + petit-enfant, ne toucher que les habits et mettre un masque.

4- Attention aux endroits fermés
Dormir ou rester longtemps dans une petite pièce fermée avec quelqu’un d’un autre foyer est risqué: l'aérosol expiré s'accumule comme la fumée de cigarette. Restez dehors le plus possible, et sinon, ouvrez toutes les fenêtres. Ne partagez une tente qu'avec ceux de votre foyer et dans les endroits publics mettez un masque (hall, restaurant, ascenseur d'hôtel, sanitaires de camping).

5- Attention aux repas :
Le plus contaminant après la toux ou l'éternument, c'est la salive: Ne PAS partager verre ou couverts, ne pas gouter le plat d'un autre, et ne jamais finir l'assiette des enfants sans la recuire ! Les autres précautions pour la cuisine et les repas sont expliquées sur Repas sans Covid: c'est les précautions maxi à adapter selon la vulnérabilité des personnes. Le plus important c'est : manger dehors, l’hygiène en cuisine, la table longue et large pour rester à 2 m en vis-à-vis et plus de 1m de ses voisins.

6- Attention aux WC: il y a des virus dans les selles et la chasse d'eau les projette en l'air !
- Avant de tirer la chasse, verser un peu d'eau de Javel dans la cuvette et refermer le couvercle.
- Avant de sortir pulvériser de l'alcool à 70% sur ses mains, la lunette des WC et la chasse d’eau, puis les poignées int. et ext. de la porte.
- Laisser la porte des WC grande ouverte pour aérer, bloquée avec une pierre
- Ne pas aller aux WC juste après quelqu’un qui vient de déféquer (laisser l'aérosol se dissiper).
- S’il y a un grand jardin, encourager le pipi dehors (loin ;o)

7- Loisirs, jeux, sports
Privilégier les loisirs dehors et sans contact: marche, natation, escalade, tennis, ping-pong. Au ping-pong, désinfecter la balle et les manches entre chaque joueur, et si c'est dedans, aérez !.
Faire bien attention quand on joue aux cartes ou des jeux de plateau, si cartes, dés ou jetons passent de main en main (se passer les mains au gel hydro-acoolique).

8- Surveiller sa santé:
Le moindre “rhume” ou symptôme doit être signalé à la famille: ce pourrait être le Covid-19 ! Idem si on apprend qu’une personne rencontrée juste avant le voyage est tombée malade du COVID-19.

9- Nommer un·e responsable “hygiène”:
Le/la responsable hygiène va pulvériser régulièrement de l’alcool à 70% sur les poignées de porte, les interrupteurs, les poignées du frigo et de la machine à café et autres surfaces d’échanges du virus (ou les essuyer d'lingette alcoolisée). Un enfant “raisonnable” peut le faire, car c’est facile et amusant. Le responsable hygiène rapellera le lavage des mains et l'aération (fenêtres ouvertes: penser aux anti-moustiques). Pour ne rien oublier, faites une fiche qualité, comme dans les hôtels. Une ligne par point à surveiller: celui qui l'a fait inscrit la date, l’heure et ses initiales quand il l'a fait.

10- Prévenir et gérer les conflits :
Cette attention à l’hygiène ajoute des contraintes dans un environnement parfois tendu. Les conflits entre “insouciants” et “paranos” sont probables. Pour les prévenir, il est utile de préciser l’objectif de ces contraintes. Pour éviter les tensions, il faut s’accorder sur les règles communes. On peut les écrire sur une affiche (à la portée des enfants). Selon les familles, on peut choisir un « arbitre » ou élire un comité « de salut public » intergénérationnel.

Et chez les Corpet, comment allons-nous faire ?
Mes enfants n'ont pas envie de s'embêter avec toutes ces contraintes, et ils ne restent pas plus de 14 jours.
- Je pense donc qu'on va laisser les petits-enfants se mélanger entre cousins: le Covid est peu dangereux pour eux. Pourtant les enfants excrètent autant de virus que les adultes ( Xing&Xing_JMII_20, Jones&Drosten_Virol.CCM_20), et les "ados" 10-19 ans semblent plus contaminants que les adultes (19% de contamination dans la famille contre 12% chez les 30-50 ans Park&Choe_Emerg.Infect.Dis.2020_Oct)
- Les adultes garderont entre eux les distances habituelles (se croiser à 1 mètre et 2m pour discuter en vis-à-vis).
- Tout le monde se lavera souvent les mains, et l'on pulvérisera de l'alcool à 70% sur les WC, les poignées et les interrupteurs (installer des savons, des pulvérisateurs, acheter savons et alcool).
- Nous prendrons tous nos repas dehors (sauf s'il pleut), et l'équipe de cuisine se la jouera "pro" (masques pour les produits crus ?).
- Pour dissiper "la fumée de coronavirus" (= l'aérosol) on ouvrira portes et fenêtres toute la journée.
- Enfin nous, les grands-parents, seront plus "réservés" qu'à l'ordinaire: pas de bisou du tout au début, et un masque dans les WC et les petites pièces ! Peut-être après 6 jours ensemble oserons-nous embrasser nos petits-enfants ? Au fond, si notre âge nous rend plus fragile, c'est à nous d'être plus prudents !

Plusieurs scientifiques de l'équipe Adios corona ont corrigé mon texte avant de le poster sur: Retrouvailles en famille pour les vacances: comment éviter le Covid ?

Références
1- Durée moyenne de 5 jours entre l’infection et les premiers symptômes à l'hôpital de Guangzhou (Chine) He, X., Lau, E. H., Wu, P., Deng, X., Wang, J., Hao, X., ... & Mo, X. (2020). Temporal dynamics in viral shedding and transmissibility of COVID-19. Nature medicine, 26(5), 672-675.
https://www.nature.com/articles/s41591-020-0869-5
2- Durée de 4 à 5 jours avant les premiers symptômes (3,9 - 5,2 jours) à Tianjin et Singapour (Chine): Ganyani, T., Kremer, C., Chen, D., Torneri, A., Faes, C., Wallinga, J., & Hens, N. (2020). Estimating the generation interval for COVID-19 based on symptom onset data. medRxiv.
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.05.20031815v1.full.pdf
3- Le temps moyen d’incubation est de 5,1 jours d’après une méta-analyse de 5 études.
He, W., Yi, G. Y., & Zhu, Y. (2020). Estimation of the basic reproduction number, average incubation time, asymptomatic infection rate, and case fatality rate for COVID‐19: Meta‐analysis and sensitivity analysis. Journal of Medical Virology. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1002/jmv.26041



Pour m'écrire, E-mail en bas de page Denis