Jorasses Walker face Nord /rockclimbing.com Grand Alpinisme

PROJET 2009 - Grandes Jorasses, face Nord

Tout sur l'éperon Walker spur: topos photos liens

TOPO de l'éperon Walker, tiré de C2C
Approche: 2h30 depuis le refuge de Leschaux - 4h00 depuis le Montenvers
Remonter Facilement les glaciers jusqu'au pied de l'éperon, côte 3000m.

Itinéraire
* Passer la rimaye à droite de l'éperon et monter en le névé inférieur en écharpe vers la partie gauche supérieure (3 longueurs - neige/glace 60°).
Contourner le ressaut initial par la gauche (2/3 longueurs en rocher brise, IV) pour arriver sous une dalle se redressant (V) que l'on abordera en tirant vers la droite puis en revenant vers la gauche.
* Se diriger alors vers le fil de l'éperon par des rochers brisés pour arriver sous deux dièdres/fissures (moyennent marqués) pitonnés. Grimper celui de gauche (dièdre Rébuffat) sur 30m puis celui de droite (VI).
Jorasses éperon Walker /Labandes Gdes Courses * Au sommet, redescendre quelques mètres vers la droite puis tirer des longueurs de rocher brises (3 longueurs) pour rejoindre le fil de l'éperon. Continuer droit au dessus pour arriver au pied du second ressaut.
* Traverser vers la droite (6 mètres) pour déboucher au pied d'un dièdre de 80m que l'on remonte sur 3 longueurs : 5, 5+, 5. Au sommet du dièdre, repartir vers la gauche pour remonter des dalles puis un dièdre/cheminée à droite d'un surplomb (2 longueurs).
* Traverser vers la droite (dalle lisse, pitons) pour déboucher au rappel pendulaire (V). Tirer ce court rappel (12m) pour atterrir sur une petite plateforme d'où l'on remonte - en tirant vers la droite - une cheminée (souvent verglacée) vers le pied des dalles noires.
* Remonter les dalles noire droit au dessus (une grande longueur V+, pitons) en tirant légèrement vers la droite. Puis poursuivre l'ascension en empruntant une ligne de rocher brise à droite des dalles (V+/VIa) sur 2 longueurs. On contourne ainsi le pied de la tour grise par la droite pour déboucher sur une vire un peu plus large que la moyenne.
* S'élever par les dalles grises en tirant un peu à gauche jusqu'à rejoindre la crête de l'éperon (V+).
* Suivre cet éperon sur 3/4 longueurs (IV+/ V délicat) pour déboucher au pied du névé triangulaire que l'on attaquera en traversée ascendante vers la gauche.
A partir du névé triangulaire, on reste généralement en grosse/crampons.
* Retraverser vers la droite pour attaquer les cheminées rouges (mixte V+, délicat) sur 3/4 longueurs (la dernière longueur possède une corde fixe).
Du sommet des cheminées rouges, partir en écharpe vers la droite pour remonter une dalle au pied du ressaut terminal (V délicat). Traverser horizontalement vers la droite (15m) pour rejoindre un relai au pied du couloir terminal.
* Remonter le début du couloir par un petit mur (IV, généralement verglacé, pitons) puis suivre au plus facile jusqu'à l'arête finale (2 longueurs).
* Terminer l'ascension par 2 longueurs de mixte pour déboucher à la corniche sommitale à 15m du sommet.

Jorasses éperon Walker /escalade-aventure.com Descente
Suivre la voie normale - Rocher Whymper - Rocher du reposoir - Boccalatte - Planpincieux

Remarks:
Si l'on calcule bien son horaire, on peut avoir du soleil une partie de l'ascension.
Engagé car pas de possibilité de retraite et rocher très moyen. Bon sens de l'itinéraire requis.
Départ versant français - retour en Italie. Possibilité de prendre un bus pour le retour. Se renseigner à l'OHM de Chamonix.
A moins de connaitre la face, le bivouac est quasi systématique et il n'y a pas de bon emplacement. Donc bivouac assis à prévoir !

Gear:
1/2 jeu de stoppeurs, 10 dégaines, 5 friends jusqu'au nos 2 (camalot).
Crampons, 1 piolet technique... 2 broches.

Première ascension : Ricardo Cassin, Luigi Esposito et Ugo Tizzoni, du 4 au 6 août 1938.

English brief description of the Cassin route – classic route, from summitpost. TD+/ED1, IV, 5c/6a, A1, 1200m.

While very popular, and a early victim of excessive pegging, remains a hard, demanding route requiring experience, stamina and speed. A retreat from the upper part of the wall may be greatly dangerous, if not impossible. And winter condition may increase exponentially the difficulties indicated. While it's now relatively common to see fast parties do the route in less than 10 hours and sleep at the Boccalatte, still common mortals should consider the eventuality of one or two bivouacs.

LIENS
- Quinze bonnes photos dans l'éperon Walker par Bob Wightman
- Excellents croquis topos de la voie Cassin par Albert (en Espagnol)
- Bonne description sur icicle-mountaineering (en Anglais, site commercial de guidos)
- Description assez littéraire d'une ascension de la Walker sans réchaud (English)
- Liste du matériel, de l'équipement Walker-gear-listing
- Quel piolet acheter C2C Forum
- Walker


Retour à: Corpet - Denis - Randonnées - Liste de Courses - Grandes voies d'Alpinisme